8 mars - Journée de la Femme



8 mars - Journée de la Femme

En cette journée du 8 mars, Journée des Femmes, le Parlement Bruxellois tenait une séance spéciale.  J’y ai amené la problématique des familles monoparentales.

Quatre chefs de famille monoparentales sur cinq sont des femmes, et seulement 46% des mères isolées, âgées entre 25 et 44 ans, ont un emploi en Région Bruxelloise.
Parmi le facteur de pauvreté des familles monoparentales : les difficultés liées à l’accès à l’emploi et le manque de places d’accueil pour les enfants des femmes qui travaillent ou sont en fonction sont, avec le logement, impondérables.
Des constats qui sont renouvelés chaque année dans le Baromètre Bruxellois de la Pauvreté publié par l’Observatoire de la Santé et du Social, sans qu’on ne décèle malheureusement d’améliorations visibles.
J’ai interpellé le ministre de l’emploi à ce sujet (Compte-rendu de la séance plénière du 08/03/2013)
Mais prioritairement, il est fondamental de revoir la politique menée par le gouvernement fédéral.
En effet, si la crise touche l’ensemble de la population, les femmes sont particulièrement touchées par les mesures d’austérité du gouvernement fédéral.
Dans ce contexte, nous exigeons du gouvernement fédéral qu’il mette tout en œuvre pour assurer l’égalité effective entre les hommes et les femmes, notamment en matière de rémunérations et de pressions, mais aussi en matière d’accès au travail et aux allocations.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le non-recours aux droits sociaux et la sous-protection sociale.

Les écoles de Forest

A l’aube d’une nouvelle année !