Que veut la Ministre fédérale de l’emploi avec sa volonté de réformer le système Activa ?



Monica DE CONINCK, la Ministre fédérale de l’Emploi, a déclaré vouloir transformer le système Activa en s’inspirant du dispositif des titres-services. Le principe proposé est que l’employeur qui engagerait un demandeur d’emploi non-titulaire d’un diplôme d’études secondaires supérieures paierait 10 € par heure. Selon la Ministre, ce système de chèque-emploi devrait permettre la création de 15.000 emplois et faciliter l’accès des aides aux indépendants et petites entreprises au travers d’une simplification du système.

Outre qu’on peut se poser des questions face à cette proposition qui vise à nouveau la mise sur pied d’un type d’emploi précaire, on peut aussi se demander pourquoi la Ministre n’a pas simplifié administrativement le système Activa plus tôt, puisque c’est une des raisons qui justifie sa volonté de revoir le système.

Mais ce qui pose surtout problème, c’est le moment où la Ministre fait cette proposition. En effet, elle propose ce nouveau système à 5 mois du transfert de la compétence vers les Régions.
Quel impact cette proposition, si elle devait être adoptée, aura-t-elle sur le budget transféré du Fédéral vers les Régions ?

À une question d’actualité que j’ai posée à la Ministre Régionale de l’Emploi, Céline FREMAULT, concernant cette proposition et son impact au niveau régional (surtout dans le cadre du transfert des compétences), la Ministre a répondu qu’a priori, suite à une concertation entre le fédéral et les régions, cette proposition pourrait être abandonnée, les Régions ayant refusé la modification du système.

Cette position n’est pas étonnante et est même légitime. Nous pouvons dès lors nous poser la question quant aux intentions de la Ministre fédérale. Qu’a-t-elle voulu faire par cette déclaration dans les journaux ? Un effet d’annonce dans le cadre d’une campagne électorale qui débute ou une volonté de marquer in extremis de son empreinte un système, et ce avant qu’il ne soit transféré aux entités fédérées ?

Quoi qu’il en soit cette proposition semble être maladroite à différents égards…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le non-recours aux droits sociaux et la sous-protection sociale.

Les écoles de Forest

A l’aube d’une nouvelle année !