Le Blog de Magali Plovie, conseillère communale Ecolo à Forest

jeudi 3 juillet 2014

Mobilisons-nous contre le TTIP !


Constituer le plus grand marché intégré du monde, telle est l’idée du Transatlantic Trade and Investment Partnership ou TTIP. Les 27 gouvernements de l’Union européenne, dont la Belgique, ont donné le 14 juin 2013 mandat à la Commission européenne de négocier un accord de libre-échange avec les États-Unis.  

Ecolo a voté contre cette décision qui vise à créer un vaste marché transatlantique en supprimant un maximum d’obstacles au commerce et en “harmonisant“ les législations en vigueur des deux côtés de l’Atlantique. L’harmonisation envisagée sera obtenue évidemment en prenant le plus petit dénominateur commun… Avec un tel accord, sous le couvert de mesures dites “non tarifaires”, nos normes sociales, sanitaires et environnementales, culturelles, de service public, de protection des consommateurs et des entreprises, seraient interdites si elles sont jugées “déraisonnables, arbitraires ou discriminatoires”.

Concrètement cet accord permettrait d’élever les boeufs aux hormones, de désinfecter nos poulets aux bains de chlore ou de cultiver une cinquantaine de variétés d’OGM. Mais ce sont aussi les acquis liés au droit du travail qui pourraient être touchés (conditions de travail, droit de se syndiquer…). De même, les soins de santé risquent d’être massivement privatisés.

Cet accord vise aussi à mettre sur pied un tribunal arbitral international qui permettrait à toute entreprise d’attaquer une norme sociale, sanitaire ou environnementale qui nuirait à ses intérêts commerciaux ou financiers. Autrement dit, le TTIP subordonne l’intérêt général à la recherche du profit et au principe du libre-échange.

Par ailleurs, ce traité a été jusqu’à présent négocié dans une relative confidentialité, sans aucune transparence pour les citoyens, la société civile, les parlementaires…

Les écologistes se battent depuis le début des négociations pour éviter la signature de ce traité. A Forest, Ecolo entend porter cette problématique au niveau du conseil communal. En effet, si ce Traité était signé, il deviendrait risqué d’imposer des objectifs en matière d’alimentation de qualité dans les restaurants scolaires, de décider de l’abandon de pesticides dans l’entretien des espaces verts, de subsidier l’enseignement communal ou des évènements culturels locaux… Il est donc important que les communes se mobilisent fortement.

Vous trouverez sur notre site internet toutes les informations concernant nos actions au conseil communal et concernant ce Traité ainsi que les évolutions. Nous vous invitons d’ores et déjà à notre séance d’information de septembre.

1 commentaire:

  1. URGENT avant le 6 juillet donnez votre avis sur le tribunal arbitral, unsite permet de le faire facilement en ouvrant les 2 onglets ---> http://www.no2isds.eu/fr/information et ---> http://www.no2isds.eu/fr#take-action - pour plus d'info ---> http://stoptafta.wordpress.com/2014/06/30/non-au-mecanisme-de-reglement-des-differends-investisseur-etat/

    RépondreSupprimer