Les écoles forestoises

En tant que conseillère communale, je suis le dossier des écoles à Forest. Nous avons eu ces dernières semaines une "Commission instruction publique et travaux", qui réunit les échevins de l'instruction publique et des travaux ainsi que certains conseillers communaux forestois. Nous y avons débattu de certains enjeux : le besoin de rénover certains bâtiments, l'évaluation du système d'inscription, la création d'une nouvelle école, l'accueil et l'accompagnement des enfants à soutenir,... Voilà brièvement les dernières nouvelles.
Un calendrier pour la poursuite des travaux dans plusieurs écoles a été établi. On peut se réjouir que ces rénovations vont pouvoir apporter un meilleur cadre de vie à nos enfants.
De nouvelles places en maternelle et en primaire vont aussi être créées sur le site du Bempt, sous forme de pavillons modulaires dès 2015, pour arriver à terme à 428 places dans un nouveau bâtiment. Ce projet est en cours mais doit encore passer toutes les étapes administratives. A suivre donc…
Un autre débat a concerné la centralisation des inscriptions entre différentes communes limitrophes, dans le cadre d’une subvention régionale destinée à stimuler les collaborations entre communes bruxelloises. Cette centralisation va commencer dans les prochaines semaines. Les inscriptions dans les écoles communales de ces communes pour l'année scolaire 2015-2016 débuteront à la même date, c-à-d le 5 janvier 2015 et les modalités d'inscription seront harmonisées. Cette centralisation des inscriptions vise à faciliter la vie des parents dans leur recherche de places pour leurs enfants. Ce système offrira aussi une meilleure vue d'ensemble des demandes d'inscription, ce qui devrait permettre d'y répondre plus rapidement. Cette procédure devra être évaluée et corrigée si nécessaire en cas d’éventuels effets pervers. Les écologistes, nus soutenons cette démarche, mais ne devrait-elle pas être une première étape vers un système plus large ?
Enfin, j'ai été interpellée fin novembre par des associations et des comités de parents, sur les difficultés à organiser dans nos écoles des activités extra-scolaires, et notamment des écoles de devoirs. Nous comptons amener ce débat auprès du Collège des échevins pour qu’une solution équilibrée puisse être trouvée avec les écoles, permettant d’organiser ces activités bien nécessaires pour nos enfants. Vu le manque de locaux pour de telles activités, il nous semble intéressant d’examiner la question du partage et de la mise en commun de ces locaux. Tous sortiraient gagnants d’une meilleure coordination et mutualisation. 
 Je reviendrai avec les évolutions ou les évaluations de ces dossiers! 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Visite dans le cadre des Journées nationales de la prison

Le non-recours aux droits sociaux et la sous-protection sociale.

Les écoles de Forest